variation spatiale du risque et identification des hôtes sources d’infection pour les tiques

La borréliose de Lyme est une zoonose transmise à l’homme via les tiques. Nous avons étudié son risque de transmission dans la forêt de Sénart (92). La densité en tiques infectées est liée à la présence d’arbres décidus et de chevreuils. Les génotypes de pathogènes présents chez les tamias, une espèce introduite, et les oiseaux sont majoritaires chez les tiques.

Bibliographie :

  • Vourc’h, G., Abrial, D., Bord, S., Jacquot, M., Masséglia, S., Poux, V., Pisanu, B., Bailly, X., Chapuis, J.- L. (2016). Mapping human risk of infection with Borrelia burgdorferi sensu lato, the agent of Lyme borreliosis, in a periurban forest in France. Ticks and Tick-Borne Diseases, 7, 644-652. [DOI] [ProdInra]
  • Jacquot, M., Abrial, D., Gasqui, P., Bord, S., Marsot, M., Masséglia, S., Pion, A., Poux, V., Zilliox, L., Chapuis, J.-L., Vourc’h, G., Bailly, X. (2016). Multiple independent transmission cycles of a tick-borne pathogen within a local host community. Scientific Reports, 6, 31273. [DOI] [ProdInra]

Contacts :

  • Xavier Bailly
  • Gwenaël Vourc’h