ACRONYMETELETIQ
Nom du projetIntérêt des données de TELEphonie mobile et de sciences participatives pour l’estimation et la compréhension du risque de transmission de maladies liées à l’environnement :  Application aux maladies transmises par les TIQues 
ContactIsabelle Lebert (UMR EPIA, isabelle.lebert@inrae.fr)
Date début2017
Date fin2018
FinanceurCAP 20-25 ISITE
Porteur(s) du projetGwenaël Vourc’h
Principaux collaborateursTSCF – IRSTEA (Clermont-Ferrand) – UMR Territoires – Laboratoire SENSE (Orange Labs) – CITIQ – L’Université de Namur (Belgique)
Participants UMR EPIAG. Vourc’h, S. Bord, K. Chalvet-Monfray, I. Lebert, M. René-Martellet, V. Poux, A.S Martel
DescriptionLe risque de maladie est le produit de l’aléa (la source de contamination) avec l’exposition humaine à cet aléa. Ces deux éléments sont importants à connaître pour conduire des politiques de prévention efficace. L’objectif de TELETIQ est d’utiliser les données des TIC1 pour améliorer l’estimation et la compréhension du risque de transmission des maladies en lien avec l’environnement, en l’appliquant aux maladies à tiques. Pour la première fois, nous estimerons les populations exposées à partir de données de téléphonie mobile, puis les combinerons à des données de signalement de piqûres pour inférer les abondances de tiques. Ces abondances seront comparées à des données de collectes et à une autre stratégie de modélisation. Nous étudierons la perception de la population sur la surveillance via les TIC. TELETIQ concourra à améliorer la surveillance et la prévention des maladies.   
Lien éventuelSite Web
TELETIQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.