L’unité développe des recherches dans trois axes :

Les recherches de l’UMR portent sur des agents pathogènes et des maladies présentant un intérêt en termes de santé animale ou de santé publique (zoonoses). Elles concernent à la fois des maladies à transmission directe (grippes aviaires, fièvre Q, leptospiroses) et des maladies vectorielles (maladie de Lyme, anaplasmose granulocytaire, fièvre catarrhale ovine, peste équine).

Le réseau de collaborations scientifiques s’étend au niveau régional (par exemple : LIMOS, Laboratoire de mathématiques de l’Université Blaise Pascal, CHU Clermont-Ferrand, national (par exemple : Labex ECOFECTCIRADANSESInstitut PasteurMNHN) et international (par exemple : université Mahidol en ThaïlandeUniversité Wageningen aux Pays-Bas, Université Uppsala en Suède). L’Unité travaille également en collaboration avec des acteurs de terrain (tels que RESPEGTV 63).