L’Unité d’Epidémiologie des maladies animales et zoonotiques (UMR EPIA) face au covid-19

Une grande partie du travail de l’unité se fait en télétravail dans les conditions actuelles d’épidémie. Nos projets de recherche continuent, mais les expérimentations sont reportées.

EPIA se mobilise contre l’épidémie de COVID-19 sur quatre axes :

Gestion de l’épidémie et déconfinement
Nous travaillons sur  l’évolution de la situation sanitaire et la durée du confinement (Patrick Gasqui et Maude Jacquot : retrouvez leur modèle et leurs résultats ici) , la modélisation de l’épidémie et les effets météorologiques (Karine Chalvet-Monfray), le ciblage des personnes à tester (Xavier Bailly) et la sensibilité et spécificité des tests sérologiques (Thibaut Lurier)
– Cliquez pour en savoir plus –

Épidémiologie génomique
Séquençage de génomes de SARS-CoV-2 et analyses phylodynamiques (Julien Thézé, Maude Jacquot)

Soutien technique aux laboratoires locaux pour la mise en place de la détection de SARS-COV-2
(Sébastien Masseglia et Séverine Barry)
– Cliquez pour en savoir plus –

Dons et mises à disposition des ressources de l’UMR EPIA :

  • Dons : nous avions des masques, gants, lunettes, blouses, combinaisons jetables et désinfectants que nous avons pu donner à l’Agence Régionale de Santé (ARS) et au Centre Jean Perrin, centre de lutte contre le cancer de France en Auvergne-Rhône-Alpes 
  • Matériel : notre automate d’extraction d’ADN/ARN et d’autres petits matériels seront utilisés dans les tests de diagnostic COVID-19.
  • Nos serveurs informatiques sont mis à disposition pour l’analyse du virus et de l’épidémie.

Prenez soin de vous.